Sol argileux

Collant. Lourd. Détrempé. Croustillant. Pas une bande de nains Disney capricieux, mais plutôt des mots utilisés par les jardiniers pour décrire leur sol argileux ! Si le sol argileux a ses défis, il a aussi ses avantages. Concentrons-nous sur la façon d'améliorer les sols argileux et dissiper certaines idées fausses.



Un bon jardin, comme une bonne vie, est une question d'équilibre et cela est particulièrement vrai lorsqu'il s'agit de la texture de votre sol. Passons rapidement en revue les différents types de textures de sol.

Texture du sol

Le sol est composé de trois types de particules mélangées à de la matière organique. Une quantité extrême de l'un de ces éléments n'est pas bonne. Le sol idéal aurait des quantités égales de sable, de limon et d'argile.

  1. Les particules de sable sont les plus grosses. Ils sont un peu ronds avec de grands espaces entre eux pour la circulation de l'air, de l'eau et des nutriments. Le sol sablonneux se draine rapidement, se dessèche rapidement et ne retient pas l'humidité. Pour vous donner une idée de leur taille, 1 gramme de sable contient environ 1 000 grains.
  2. Les particules de limon sont un peu plus petites que le sable. L'eau a parfois du mal à pénétrer dans un sol sec et limoneux, ce qui fait que la pluie ruisselle au lieu de s'enfoncer. Une fois saturé, le limon retient mieux l'humidité que le sable.
  3. Les particules d'argile sont les plus petites, sont plates et se compactent facilement. Il y a peu ou pas d'espace entre eux pour que l'air ou l'eau puisse circuler. Lent à drainer, à sécher ou à se réchauffer, le sol argileux retient bien l'eau une fois qu'il est humide, souvent au point d'être gorgé d'eau. Une fois sèche, l'argile rétrécit et se fissure, formant une surface semblable à une brique qui est presque impénétrable. Un gramme d'argile contient environ 90 milliards de particules !

Une façon de savoir si vous avez un sol fortement argileux est de former une boule de sol humide ; si vous pouvez le faire facilement sans que le sol ne s'effrite, alors c'est probablement de l'argile ! Sol argileux

sol-sec-3453272_1920_full_width.jpg
Une fois séché, le sol argileux a tendance à former une croûte semblable à de la brique que seules les mauvaises herbes les plus coriaces peuvent pénétrer.

Structure du sol

Certains jardiniers pensent qu'en ajoutant du sable à leur sol argileux, cela résoudra le problème, mais cela ressemble plus à une recette pour faire du ciment ! Vous ne pouvez pas changer la texture de votre sol mais vous pouvez améliorer sa structure.

  • Ajoutez de la matière organique et du compost pour aider au drainage et alléger les sols lourds. Les particules d'humus sont beaucoup plus grosses que l'argile et elles s'attacheront aux particules plus fines pour former des amas appelés agrégats. Ces agrégats plus gros créent des espaces pour que l'eau, l'air et les nutriments s'écoulent vers les racines des plantes. L'humus absorbe également l'humidité et la draine rapidement. Plus vous ajoutez de matière organique, mieux c'est : 5 à 10 % est l'idéal. Avec le compost, la moisissure des feuilles et le fumier vieilli sont également d'excellentes sources de matière organique.

    Avant de planter au printemps, ajoutez du compost et du fumier vieilli. Une couche de 2 à 3 pouces travaillée dans le sol jusqu'à la profondeur de pelletage est une bonne quantité. Assurez-vous d'ajouter au moins quelques semaines avant la plantation pour permettre au matériel de se décomposer.

  • Utiliser du paillispour aider à réduire le compactage de votre sol argileux à cause des fortes pluies. Il empêche également le sol de se dessécher et de se fissurer. Le paillis organique comme la paille ou les feuilles déchiquetées encourage les vers et autres organismes du sol à vivre en dessous où ils créent des tunnels qui aèrent le sol.

    Tout au long de la saison de croissance, continuez à ajouter du paillis à votre sol avec de l'herbe coupée, des feuilles déchiquetées et/ou de la paille. En outre, paillez les lits pendant l'hiver avec une couche de paille ou de matière organique pour protéger le sol de la pluie battante et de l'érosion.

  • Cultures de couverture végétalepour stabiliser le sol, réduire l'érosion et la perte de précieuse couche arable. Les systèmes racinaires vigoureux trouvés dans de nombreuses cultures de couverture aident à briser le sol compacté et à créer des canaux profonds. Dans le nord, le blé d'hiver et le seigle d'hiver sont des choix populaires; dans les régions plus chaudes, le trèfle cramoisi et l'avoine sont couramment utilisés.

    Semez votre culture de couverture à l'automne après la récolte des dernières cultures. Le printemps suivant, il suffit d'enfouir les plantes dans le sol, en ajoutant encore plus de matière organique précieuse.

  • Réduire la culture. Une fois que les lits permanents ont été établis, ils n'auront besoin que d'un minimum de creusement. Plus vous creusez, plus vous prenez le risque de détruire la structure du sol pour laquelle vous avez travaillé si dur pour l'améliorer.
  • Planter en blocspour ombrager le sol et l'empêcher de s'encroûter.
  • Ne marchez pas et ne travaillez pas avec un sol boueux et humide. Plus il est compacté, moins il y a d'espaces pour l'air, l'eau et les nutriments à travers lesquels les racines peuvent y accéder. Une idée est de poser des planches de bois sur les allées du jardin,

    Assurez-vous que les rangées de jardin ne dépassent pas quelques pieds de diamètre afin de pouvoir atteindre le milieu sans marcher dans le lit.

  • Plantez dans des massifs surélevés qui améliorent le drainage en favorisant l'écoulement de l'eau. Les lits n'ont pas besoin d'être en bois ou en pierre ; même un simple monticule de terre surélevé aidera.

jardinage-999494_1920_full_width.jpg

Marcher sur un sol argileux humide n'est pas bon pour le jardin ni pour vos chaussures !

Plantes pour sol argileux

Il peut également être intéressant de considérer les plantes qui poussent mieux dans un sol argileux, pendant que vous travaillez à l'améliorer.

Arbres et arbustes :
Bouleau
Aubépine
Viorne
Cotonéaster
Rose
Buddleja
Hortensia
Cornouiller
Weigela
Forsythie

Fleurs vivaces :
Toux
Aster
Rudbeckie
Coréopsis
Phlox
Hellébores
Anémone
Géraniums

Grimpeurs :
Lierre, Clématite, Chèvrefeuille

Ampoules :
Narcisses, Perce-neige

Nous espérons que cela fonctionne. Et ne désespérez pas si vous avez du mal en ce moment ! Avec beaucoup de compost et une bonne gestion, vous pouvez transformer votre briqueterie en un jardin richement productif.

Inspirez-vous des trucs et astuces de jardinage de Robin Sweetser. Robin a contribué àL'almanach du vieux fermieret leGuide de jardin toutes saisonspendant de nombreuses années. Elle et son partenaire Tom ont une petite entreprise de serre et vendent également des plantes, des fleurs coupées et des légumes au marché fermier local.

Préparation du sol : comment faire...

Guide d'entretien des plantes d'intérieur

Comment pailler votre jardin | Les types...

Comment démarrer un nouveau lit de jardin

Bulbes à floraison printanière à planter dans...

Comment faire une analyse de sol

Connaissez votre saleté : types de sols dans le

3 tests de sol simples à faire soi-même

10 conseils de nettoyage d'automne pour une meilleure...

Où mettre un potager

10 conseils pour créer un éco-...

Qu'est-ce qu'un sol bien drainé ?

Si le sol argileux a ses défis, il a aussi ses avantages. Concentrons-nous sur la façon d'améliorer les sols argileux et dissiper certaines perceptions erronées.